Prospecter sur internet, combien ça coûte ?

C’est une question fréquente : combien d’argent faut-il débourser pour trouver des prospects sur internet ? Et avec quelles chances de succès ?

L’intégrité, un facteur de création de richesse

Les chances de succès sont élevées, à condition d’être sérieux. Là plus qu’ailleurs, l’honnêteté intellectuelle et morale sont requises.

Si vous méconnaissez une matière, par exemple le marketing sur facebook, il sera indispensable d’y consacrer du temps, un rythme d’apprentissage, et bien sûr de l’argent. L’honnêteté consistera à regarder les choses en face ou à ne pas se raconter d’histoire.

Notre époque est pleine à craquer de gens qui veulent le maximum en en faisant le minimum, voire même quasiment rien. Et plutôt que de se mettre en question, ils incriminent le gouvernement, leurs voisins, leur conjoint, leur employeur, leur belle-mère, et bien sûr, leur société MLM, ou la personne qui leur a vendu une méthode de travail, une formation, des outils.

Bref, réussir en ligne ne fonctionne que pour ceux, et exclusivement pour ceux qui prennent leur vie en responsabilité.

Être philosophe dans la poursuite de ses buts

Cela dit, il est totalement légitime de se tromper, de ne pas atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés, de devoir consacrer plus de temps que prévu à la poursuite de ses buts, ou d’en avoir marre de suivre une formation. Le tout est de déterminer ce que vous allez être et faire, pour avoir une prise sur les aléas de l’existence. Conduire sa vie, c’est la gérer.

Si vous vous reconnaissez dans ces propos, en tant que personne responsable de vous-même, alors vous ne courez aucun risque financier majeur en vous lançant sur internet.

Trouver des prospects avec un bon taux de retour sur investissement

En d’autres termes, investir un peu d’argent procurera un retour sur investissement satisfaisant. Votre ROI sera d’autant plus rapide et viable que vous aurez choisi de faire partie d’une communauté de compétences.

Etre seul dans son coin, en acquérant et suivant des formations pointues, peut produire des résultats, à condition de maîtriser les fondamentaux du marketing et de posséder un bon niveau d’autonomie.

Mais l’idéal est de participer à un pôle de compétences qui réunit des personnes passionnées par un même sujet. Le marketing digital en est un. Par conséquent, recherchez un de ces groupes qui s’apparente d’ailleurs à un mastermind.

Connaître les vrais critères

En outre se focaliser sur les coûts de démarrage peut s’avérer réducteur, car ce sont pas les seuls critères de décision. Bien souvent on présente l’animation d’un blog comme un moyen économique de prospection de clientèle ou pour trouver des partenaires d’affaires.

Le référencement naturel sur Google ne coûte à priori rien. A priori seulement…

Si en effet Google ne facture à personne le classement de tel ou tel site, le référencement en revanche est devenu un métier. Il faudra en passer soit par un prestataire qui travaillera à améliorer la visibilité de votre site, soit à apprendre par soi-même à le faire. Ce qui entraîne d’acheter des formations.

Les dangers du gratuit.

Par ailleurs, une sérieuse contrainte pèse dans la quête du « tout gratuit ». Le marketing internet n’est pas une science. Cette discipline change les règles du jeu sans cesse.

Plus nous sommes nombreux à appliquer une technique marketing, plus vite elle deviendra obsolète ou perdra en efficacité.

Le blogging ne ressemble déjà plus à ce qu’il était en 2013, du moins en marketing de réseau.

Certaines techniques pour capter les e-mails des visiteurs d’un blog ne valent plus grand-chose aujourd’hui. Il est donc judicieux, pour ne pas dire indispensable, de se tenir informé des évolutions et des révolutions.

Or si vous êtes trop peu enclin à investir dans l’actualisation de vos connaissances et savoir-faire, il y a fort à parier que vous passerez à côté, sans vous en apercevoir, de l’efficacité optimisée de votre business en ligne. Ce qui est gratuit peut coûter cher… en temps.

Combien ça coûte ?

Pour répondre clairement à la question des coûts de démarrage, voici une liste de postes à budgéter :

=> Travailler avec un auto-répondeur automatique : environ 15 € / mois.
=> Lancer un blog : comptez un peu moins de 30 € / an, qui sont les frais d’hébergement.
=>Acheter un nom de domaine : aux environs de 8 € / an.
=> Mettre en place une à plusieurs page pro Facebook : gratuit.
=>Installer une bannière dans l’en-tête de la page pro : environ 5 $ que vous pouvez commander sur des plateformes internationales de graphistes ou bien l’utilisation gratuite des graphismes de canva.com
=> Disposer d’un ou plusieurs produits numériques avec des droits de revente : entre 20 et 50 € le titre. Qui sont censés vous rapporter de l’argent.
=> S’abonner éventuellement à Viadéo : environ 8 € / mois.

Cette liste est loin d’être exhaustive. Elle dépend aussi des stratégies retenues. Elle vous montre que les montants en eux-mêmes ne sont pas la ruine.

Mais mis bout à bout, cela peut générer un total significatif.

Ensuite, il faudra penser à rajouter des outils qui s’avèrent indispensables à l’usage : un plugin, un template, un abonnement à un outil de gestion des réseaux sociaux, etc. Heureusement beaucoup d’outils sont gratuits.

Enfin, je dois dire avec le recul du temps que la publicité payante est un fantastique accélérateur de business. Sur Facebook, un budget de 100 € peut déjà générer de beaux résultats. Mais c’est un autre sujet pour un autre billet.

Mon conseil, encore une fois, est de ne pas vous aventurer seul sur le terrain de la définition de votre stratégie. Qui compte bien plus que de choisir une liste d’outils à mettre en place.

Prenez soin de qui vous êtes

JeanPhi

Rendez service, partagez ce contenu
JeanPhilippe
 

20 ans de pratiques dans l'enseignement supérieur, la formation d'adultes et le coaching. 10 années d'expériences en marketing relationnel et 5 ans de web marketing. Et toujours dans le marketing de réseau...

>